• Andreia

Taralli au parmesan



J'ai découvert les taralli lors d'un voyage à Milan, et pas forcément dans de bonnes circonstances. La veille de mon retour à Paris, je me suis cognée la tête contre la table de nuit en marbre de l'hôtel, je me suis ouvert le crâne et j'ai fini à l'hôpital. L'angoisse, je ne comprenais rien de ce qu'on me disait et là je vois une infirmière arriver avec un rasoir pour me raser les cheveux. Avec la panique, j'ai cru qu'elle allait tout raser ! Ahah, aujourd'hui j'en rigole, sur le moment beaucoup moins. Bref, je n'ai pas pu prendre mon vol le lendemain, et j'ai du attendre sagement (7 jours !) à l'hôtel d'être rapatriée. Une fois, au supermarché, je suis tombée sur ces drôles de biscuits, curieuse, je les ai acheté et j'ai adoré ! Pendant des années je n'en ai plus jamais mangé. Vous imaginez bien, que ça ne me rappelait pas forcément, mes meilleures vacances ...


Puis, pendant le confinement, j'en ai vu dans les rayons, un des rares articles qui n'était pas en rupture de stock, après avoir fini le stock du supermarché, je me suis dit que ça ne devait pas être très compliqué à faire !


Effectivement, la pâte est assez simple, le plus "dur" ou plus long, c'est surtout le façonnage des taralli.


C'est bien beau tout ça, mais les taralli c'est quoi au final ? Ce sont des petits biscuits salés italiens, originaires du sud de l'Italie. Ils ont une forme d'anneau, et sont généralement fait à base de farine, d'huile d'olive, de vin blanc et de fenouil.

Même si les taralli classiques sont très bons, on peut les décliner à l'infini en jouant sur les épices et aromates.


Dans certaines recettes italiennes, les taralli sont pochés avant d'être cuits au four. Pour avoir testé les deux versions, je préfère sans le pochage, déjà, c'est bien plus rapide, et je préfère aussi la texture des biscuits, qui est un peu plus sableuse.


L'avantage, c'est que ces biscuits se conservent très bien et longtemps dans un bocal en verre. Ils ne ramollissent pas et ne pas perdre pas en saveur.





Ingrédients pour 20 à 30 taralli :


Préparation :

  1. Dans un grand saladier, mélangez la farine, le parmesan, l'ail semoule, les herbes, le fenouil et le sel.

  2. Versez le vin et l'huile d'olive

  3. Mélangez jusqu'à former une boule.

  4. Formez les taralli : prélevez un morceau de pâte, roulez le en boudin, puis roulez le boudin pour former un anneau. Déposez les taralli sur la plaque du four recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.

  5. Pré-chauffez le four à 200°C. Enfournez 15 minutes, retournez les taralli, enfournez de nouveau pour 15 minutes. Surveillez bien la cuisson, les taralli peuvent vite brûler.





Andreia Viana

© by Andreia. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Pinterest Icône